Découvrez la maison d’Alexandre Dumas à Port Marly, dans les Yvelines

En balade dans la région Ile-de-France à la recherche d’un havre de paix sans le flux des touristes ? Et si vous passiez dans les Yvelines visiter la maison d’Alexandre Dumas à Port-Marly ?

Alexandre Dumas père : qui est-il ?

Avant de partir à la découverte d’une des maisons d’Alexandre Dumas, découvrons l’homme qui en est l’initiateur. Qui se cache en effet derrière ce célèbre écrivain français ? Vous avez sans doute lu ses livres ou vu à la télévision une de ses adaptations. Mais connaissez-vous vraiment ce grand personnage ?

Alexandre Dumas, son origine et sa vie intime

Alexandre naît dans l’Aisne à Villers-Cotterêts, le 24 juillet 1802.

Son père, Alexandre Dumas Davy de la Pailleterie, est général de la Grande Armée. Sa mère, Marie-Louise Labouret, est la fille d’un aubergiste local.

Alexandre est élevé par ses grands-parents maternels à la mort de son père, en 1806. Ce dernier les laissant sans ressource, sa mère, sa sœur et lui.

En 1840, il épouse une actrice, Ida Ferrier, pour finir par divorcer quatre ans plus tard.

Il jouit d’un succès certain avec les femmes, séduisant de multiples maîtresses. Quatre enfants naîtront de ses différentes relations :

  • Alexandre (1824) avec une couturière, Laure Labay ;
  • Marie-Alexandrine (1831) avec l’actrice belle Krelsamer.
  • Henry avec Anna Bauër (1851), écrivain et journaliste ;
  • Micaëlla (1860) avec l’actrice Émélie Cordier.

Alexandre Dumas est-il noir ?

Cette question revient souvent lorsque l’on parle d’Alexandre. Son père était en effet métis. À l’époque, on parlait de mulâtre, fruit d’une union entre un homme blanc et une femme noire ou vice-versa. C’est d’ailleurs le premier général de la Révolution à posséder des origines afro-antillaises.

Son grand-père se nommait « Antoine Alexandre Davy de la Pailleterie ». De naissance noble, il était le propriétaire d’une plantation à Saint-Domingue. Il tomba amoureux de son esclave, Marie Cessette « Du mas ». Il l’épousa et il la libéra de son asservissement.

Alexandre Dumas possédait donc des racines africaines. Notez que, fier de ses origines, il prendra le nom de sa grand-mère (Dumas).

Alexandre fut soumis au racisme au cours de sa vie, par des gens jaloux de son succès. Mais cet illustre écrivain de la littérature française avait de la répartie et assumait tout à fait ses origines africaines. Voyez plutôt.

Bien vu, non ?

Alexandre Dumas pere
Portrait d’Alexandre Dumas père, cadre accroché dans sa maison de Marly

Où est mort Alexandre Dumas ?

Le dramaturge français meurt le 5 décembre 1870 à Puys, près de Dieppe, dans la villa de son fils, entouré de ses petits-enfants.

Il est inhumé à Neuville-lès-Pollet, appelé aujourd’hui Neuville-sur-Dieppe. Après la guerre franco-allemande, en 1872, il est cependant transporté à Villers-Cotterêts, sa ville natale.

Mais son deuxième lieu de repos ne sera pas le dernier ! En effet, sa dépouille est transférée au Panthéon, le 30 novembre 2002. Pourquoi ? À l’occasion du bicentenaire de sa naissance.

Dumas père ou Dumas fils ? Deux Dumas à ne pas confondre

Je ne sais pas vous, mais je confonds souvent Dumas fils et Dumas père.

Pour s’en rappeler, notez ceci !

Alexandre Dumas est l’auteur des :

✅  Les Trois Mousquetaires ;

✅ Le Comte de Monte-Cristo ;

✅  La Reine Margot.

Pour ne citer que les ouvrages les plus célèbres.

Alexandre Dumas, fils est l’auteur de :

La Dame aux camélias, son ouvrage le plus célèbre.

Le Château de Monte-Cristo à Port-Marly : son histoire

Les Trois Mousquetaires et le comte de Monte-Cristo, qui paraissent sous forme de feuilletons, se révèlent un véritable succès. Fort de son triomphe, Alexandre Dumas fait construire un luxueux château. Il habite alors Saint-Germain-en-Laye et décide de l’ériger dans la ville toute proche, à Port-Marly, au-dessus d’une colline.

Les travaux, effectués par l’architecte Hippolyte Durand, commencent en 1844. Ils durent trois ans. L’écrivain aménage dans la somptueuse bâtisse en 1847, pendant l’été.

Il y restera seulement deux ans. Pris à la gorge par ses nombreux créanciers, car Alexandre vit grand train, il doit se résoudre à la vendre pour une somme dérisoire.

Il s’exile alors en Belgique. Nous sommes en 1851.

Le château quant à lui passe d’un propriétaire à l’autre. Menacé de destruction, il est sauvé en 1970 par le syndicat intercommunal de Monte-Cristo. Ce dernier regroupe trois villes (Port-Marly, Marly-le-Roi et Le Pecq). Mais celui-ci peut également compter sur la Société des amis d’Alexandre Dumas.

Deux entités valorisent donc ce terrain de neuf hectares.

chateau monte cristo
Château de Monte-Cristo à Port-Marly, dans les Yvelines

Présentation de la maison d’Alexandre Dumas, père

Entièrement restaurée, la demeure d’Alexandre Dumas, construite sur deux étages, a retrouvé son aspect d’origine. Ou presque, car il y manque les écuries.

La propriété du dramaturge se caractérise par trois espaces :

✅  le château de style renaissance ;

✅  le cabinet de travail ;

✅  le jardin.

Le château de Monte-Cristo

Le château tire son nom du livre d’Alexandre, Le comte de Monte-Cristo. Il comporte une façade sculptée composée de :

✅ portraits d’écrivains entourés d’animaux fantastiques (William Shakespeare, Molière, Lord Byron,  Alexandre père et  fils, Dante, Homère, etc.) ;

✅ de frises sculptées (anges, motifs floraux, instruments de musique) ;

✅ d’un fronton où s’étalent les armes de ses ancêtres et d’une devise « J’aime qui m’aime » ;

✅ de magnifiques vitraux décorés de diverses scènes.

Enfin, les deux clochetons qui surmontent l’ensemble sont ornés de ses initiales.

Le château, classé monument historique en 1975, abrite un musée consacré à son illustre propriétaire.

On peut y visiter :

✅ la salle à manger ;

✅ la bibliothèque ;

✅ les chambres à coucher.

Et le clou du spectacle, le magnifique salon mauresque qui reflète l’intérêt d’Alexandre Dumas pour l’Orient. Les murs y sont décorés d’arabesques. Ce salon est l’œuvre d’authentiques artisans tunisiens.

Des portraits d’Alexandre Dumas et de sa famille complètent la visite.

Salon mauresque maison alexandre dumas
Salon mauresque, château de Monte-Cristo.

Le château d’If

Pour travailler, Alexandre s’enferme dans son cabinet de travail situé dans un château néogothique, le château d’If, non loin de sa demeure principale. Pas celui de Marseille, mais bien celui de Port-Marly, dans les Yvelines.

Le donjon miniature semble tout droit sorti d’un conte de fées. Entouré d’eau, il se trouve protégé par un écrin de verdure.

Quatre-vingt-huit plaques ornent l’extérieur. Il s’agit de tous les titres de ses œuvres ! La façade est par ailleurs décorée de bas-reliefs décrivant les scènes de ses romans. Vous pouvez même y découvrir la niche d’un chien !

chateau d'if port marly
Château d’If à Port-Marly, Yvelines

Le jardin

Alexandre acquiert neuf hectares de forêts à Port-Marly afin de créer un véritable havre de paix. Aujourd’hui, malheureusement, le chant des oiseaux se joint au bruit de l’autoroute, en bas de la colline.

Perdez-vous cependant dans ce jardin à l’anglaise agrémenté de grottes, de rocailles et de cascades et admirez les essences d’arbres. Alexandre Dumas n’est jamais très loin !

Ce que nous avons aimé dans cette visite

Tout, mais plus particulièrement le parc et le château d’If, qui est une pure merveille ! On s’attendrait presque, au détour d’un chemin, à voir apparaître Alexandre Dumas. Le châtelet, entouré d’eau, est un véritable petit paradis où il est agréable de se promener. Nous n’avons pas pu entrer dans le cabinet de travail, mais on peut toutefois voir, à travers une vitre, un bureau avec ses livres.

La demeure d’Alexandre est également intéressante par son architecture. Il est amusant de deviner qui sont les grands écrivains représentés. À tester avec vos enfants afin de les occuper. Toutefois, même les adultes peuvent se prêter au jeu.

On peut admirer à l’intérieur de la demeure de nombreux portraits d’Alexandre, de ses enfants et de ses maîtresses. Amusez-vous également à deviner quels personnages sont représentés dans le Panthéon Nadar !

Au cours de la visite, contemplez le fauteuil où Alexandre effectuait ses corrections, à l’imprimerie de Lagny-sur-Marne. L’un des accoudoirs est particulièrement usé.

Un musée d’illustre à visiter en famille, un jour d’été, afin de profiter du magnifique parc. En plus, il est gratuit !

Son adresse : 1 avenue du Président Kennedy. Vous pouvez vous garer à la clinique de l’Europe, tout près. Attention, si vous décidez de vous garer en bas de la colline ou de prendre le bus. Vous allez devoir grimper !

chateau d'if Yvelines
Château d’If dans les Yvelines, cabinet de travail d’Alexandre Dumas Père

Est-ce que le comte de Monte-Cristo a vraiment existé ?

En visitant le château d’If, on se prend à se demander si le comte de Monte-Cristo a vraiment existé.

Eh non ! C’est un personnage fictif sorti de l’imagination d’Alexandre. Et son imagination était débordante ! Le romancier se serait inspiré de personnages et d’événements historiques.

Certains chercheurs suggèrent que le comte de Monte-Cristo pourrait être François Picaud. Un cordonnier du Gard qui projetait de se marier avec une jeune femme riche. Mais un cafetier, jaloux, le fait arrêter pour retarder la noce. Le jeune homme sera emprisonné sept ans dans une forteresse.

Cependant, il n’existerait aucune trace de ce François Picaud dans les archives. Ce personnage aurait été inventé de toutes pièces. Il pourrait s’agir en réalité de Gaspard-Etienne Pastorel.

(c) Nathalie Baills

Laisser un commentaire