Lorsque j’ai rencontré Valérie Lavril. Nous étions en 2022, à quelques jours de Noël. Je finissais l’achat de mes derniers cadeaux et lui achetais des marque-pages personnalisés. Lorsque cette dernière, au détour d’une conversation, m’a donné sa profession, j’ai trouvé le métier peu commun. J’ai donc décidé de l’interviewer afin d’en savoir plus.

Mais qui est Valérie et qu’est-ce que l’art-thérapie contemporaine ? Zoom sur une discipline qui se situe à la croisée de l’art et du domaine thérapeutique.

Portrait d’une praticienne en art-thérapie contemporaine

 

Depuis un an, Valérie, toute jeune trentenaire, exerce en tant qu’art-thérapeute à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône).

Elle utilise le processus créatif artistique afin d’accompagner les personnes à traverser les difficultés de la vie. Elle améliore ainsi leur bien-être mental.

Avant de changer de voie professionnelle, cette dernière a eu plusieurs vies : conseillère de vente, assistante administrative et gestionnaire client. Puis la pandémie est arrivée. Cette dernière l’a conduite, comme beaucoup d’entre nous, à une profonde réflexion sur sa carrière professionnelle. Elle voulait en effet donner du sens à son travail.

 

Une passion pour le travail créatif

 

Valérie a alors pris le temps de réfléchir à ce qui faisait sens. Son désir profond ?

  • Créer avec ses mains ;
  • Rencontrer des gens ;
  • Aider des personnes qui en ont besoin.

Il faut dire que Valérie est également artiste peintre.

Cette dernière ne connaissait pas l’art-thérapie avant qu’une amie lui fasse découvrir ce métier. Elle a alors entrepris des recherches sur le sujet et cherché une formation adaptée. Son nouveau projet de vie était lancé.

 

Quelle forme de thérapie : l’art-thérapie contemporaine

 

Valérie est spécialisée en art-thérapie contemporaine. Elle a passé son diplôme à Profac, un centre de recherche et de formation situé à Arles. À la fin de son apprentissage, elle a obtenu son certificat professionnel d’art-thérapeute RNCP. Ce dernier atteste de son niveau de qualification.

Pendant sa formation, elle a effectué deux stages dans des foyers de vie différents : à La Ciotat et à Marignane. Elle a ainsi pu mettre en pratique ses compétences auprès d’un public jeune et plus âgé souffrant de maladies psychiques.

Ce qu’elle proposait ? Des mini-séances d’art-thérapie adaptées à leurs besoins et à leurs envies, tout en respectant leur rythme et leur mode d’expression.

Il faut savoir que les dispositifs d’art-thérapie contemporaine (ATC) se caractérisent par leur temporalité. En fin de séance, Valérie invite les patients à défaire leur oeuvre. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a ni jugement ni interprétation. Chacun a son histoire. La créativité et la création sont personnelles et intimes. C’est aux patients de donner un sens à ce qu’ils ont créé. L’art-thérapeute ne commente donc jamais.

L’art-thérapie se distingue ainsi de l’atelier créatif qui crée un objet avec une technique. Ici, pas d’enseignement. Le rôle du thérapeute est d’aider le patient à s’exprimer grâce à sa créativité éphémère.

L’art-thérapie contemporaine de Valérie trouve sa source dans la psychanalyse freudienne et lacanienne. Elle implique donc une analyse approfondie. D’autres approches se concentrent davantage sur la psychopathologie ou l’exploration de divers médiums artistiques.

 

valerie lavril art thérapeute

Préparation par Valérie Lavril d’un dispositif dans l’atelier.

Focus sur la psychanalyse lacanienne

 

Si tout le monde connaît plus ou moins la psychanalyse freudienne, la psychanalyse lacanienne s’avère un peu plus méconnue. Elle a été développée par le psychanalyste français Jacque Lacan (1901-1981). Elle met l’accent sur le langage et la structure du discours. Ses concepts : symbolique, imaginaire, réel.

 

Quelles sont les formes d’art-thérapies ?

 

Il existe d’autres spécialités en art-thérapie :

  • Moderne ;
  • classique ;
  • musicothérapie ;
  • danse-thérapie ;
  • holistique.

La musique fait partie intégrante des séances de Valérie. Cependant, elle ne pratique pas la musicothérapie en tant que telle. En effet, c’est une branche de l’art-thérapie qui exige une formation spécifique.

Un désir d’harmonie et de recentrage

 

Après sa formation, Valérie a travaillé dans une clinique de santé mentale. Puis, elle a décidé de voler de ses propres ailes en créant son entreprise : Art’monie de l’être.

Elle accompagne ses patients en séances individuelles. Elle les encourage à exprimer leurs émotions, leurs idées et leurs envies grâce à leur créativité. Elle collabore également avec d’autres professionnels du soin et du développement personnel :

  • psychomotricienne ;
  • professeure de yoga ;
  • sophrologue ;
  • infirmiers ;
  • médecins ;
  • psychologues ;
  • ergothérapeutes ;
  • etc.

Son objectif ? Venir en aide aux personnes en souffrance et les soutenir dans une visée de mieux-être.

D’ailleurs, elle observe les vertus de l’art-thérapie sur ses patients. Elle note en effet en fin de séance des émotions plus fortes. « En s’exprimant sur le ressenti global et la création réalisée, cela amène souvent à découvrir des parties de soi inconscientes. »

L’accompagnement psychothérapique par la création artistique ? L’approche temporelle de Valérie

 

Dans sa pratique, Valérie propose donc des dispositifs éphémères. Elle crée par exemple un contenant qui comprend, à l’intérieur, plusieurs éléments :

  • des plumes ;
  • des boutons ;
  • des images ;
  • etc.

Le patient ou la patiente est ensuite invité.e à interagir ou non avec ce matériel. La personne l’utilise de la manière dont elle le souhaite. Elle n’a aucune obligation, cette dernière est libre.

En groupe, la création des participants crée souvent l’émulation. Toutefois, cela peut-être aussi un facteur bloquant. Dans ce cas, il est important de respecter l’espace intime de chacun. Comment ? En proposant des paravents de table par exemple.

art-thérapeute

 

Pratique professionnelle : et pendant que ses patients créent en séance ?

 

En tant qu’art-thérapeute, Valérie crée souvent en même temps que ses patients lors des séances. En visioconférence, elle s’autorise parfois à travailler sur une de ses créations personnelles. Toutefois, elle garde son attention première sur la personne. En présentiel, elle peut participer à la séance en même temps que le patient ou bien créer de nouveaux dispositifs. Cependant, jamais pour sa pratique personnelle. Elle veille par ailleurs à éviter toute comparaison avec les créations des participants. Elle peut s’inspirer des personnes qu’elle rencontre. En effet, leurs techniques et leurs idées l’influencent. Ils enrichissent sa propre pratique artistique. La créativité des autres est très inspirante, souligne-t-elle.

 

 Le yoga, l’allié de l’art-thérapeute

 

Valérie considère le yoga et la méditation comme des éléments fondamentaux de sa pratique. Ils lui procurent un moyen de se détendre, de gérer le stress, de maintenir un bien-être psychologique. Ceci est en effet crucial pour exercer ce métier. Le yoga lui permet de se recentrer et de se ressourcer.

La méditation l’aide à rester ancrée dans le moment présent. Il lui permet de mieux gérer les moments de stress qui peuvent survenir dans sa pratique. D’ailleurs, elle réalise des stages avec sa professeure de Yoga.

Elle a même expérimenté des approches combinées avec d’autres professionnels : psychomotricienne et psychologue.

stage d'art thérapie et yoga

Et dans dix ans, comment se voit notre art-thérapeute contemporaine ?

 

Dans dix ans, Valérie se voit en tant qu’art thérapeute et artiste-peintre, peut-être avec une plus grande renommée. Toutefois, ce n’est pas une priorité pour elle. Elle souhaite continuer à cultiver sa pratique artistique, cette dernière se définissant comme une source d’évasion. Valérie continue ainsi à se former afin d’enrichir sa pratique art-thérapeutique. Ceci par des recherches et des discussions avec d’autres art-thérapeutes. Devenir conférencière lui plairait beaucoup. En effet, elle aimerait pouvoir rassembler des personnes afin de discuter de sujets qui les passionnent. Elle mûrit une idée depuis plus d’un an à ce sujet.

Son objectif ? Quitter le monde du salariat afin de pouvoir vivre de son entreprise. Ceci lui permettrait d’exercer de partout et ainsi de pouvoir voyager.

L’art-thérapie chez les jeunes : une option de carrière ?

 

Valérie recommanderait aux jeunes de considérer l’art-thérapie comme une option de carrière. En particulier s’ils cherchent à changer de profession ou s’ils sont indécis quant à leur avenir professionnel.

Le champ de l’art-thérapie évolue progressivement, notamment dans les cliniques et les EHPAD. Il offre donc des opportunités pour créer de nouvelles vocations.

Elle souligne que bien que ce métier ne soit pas toujours reconnu, il existe des associations professionnelles. Ces dernières défendent les intérêts des art-thérapeutes.

L’art thérapie contemporaine dans la pratique

 

Quels sont les Bienfaits de l’Art-Thérapie ?

 

Lorsque les artistes créent, le temps semble s’arrêter. En tant qu’art-thérapeute, l’idée est de créer une bulle. Le patient peut ainsi s’exprimer sans penser à la technique. C’est une manière de lâcher prise.

Au début, les participants peuvent être préoccupés par la recherche de la beauté de leur création. Toutefois, au fil du temps, ils tendent à s’en détacher. Ce qui importe ? Instaurer un cadre sécure, respectueux et bienveillant afin que le patient se sente en confiance pour créer.

Bien sûr, une séance peut parfois déranger, déboussoler. Toutefois, le bien-être s’installe après un suivi en art-thérapie

grâce à ces séances, la créativité apporte :

  • du mieux-être ;
  • de la confiance en soi ;
  • du plaisir ;
  • de la communication ;
  • de la valorisation.

Qui peut faire de l’art-thérapie contemporaine ?

 

Cette thérapie par l’art s’adresse à toutes les tranches d’âge :

  • bébé ;
  • enfant ;
  • adolescent ;
  • adulte ;
  • personnes âgées.

Peu importe que l’individu ait un handicap physique ou psychique. L’art-thérapeute s’adapte. Il évite de mettre la personne en danger ou de lui causer des difficultés.

Code de déontologie en art-thérapie

 

Les art-thérapeutes se réfèrent à un code déontologique. En effet, leurs séances demeurent confidentielles. Lors de réunions – en clinique par exemple –, les informations transmises ne concernent que des données bénéfiques pour la prise en charge du patient.

Toutefois, si ce dernier évoque sa propre mise en danger ou celle d’autrui, le praticien s’autorise à divulguer l’information. Le patient est alors averti. La sécurité des personnes reste en effet sa priorité.

Quelle est la durée d’une séance de thérapie créative ?

 

Dans les institutions, les séances de soins artistiques en groupe durent une heure. Les séances individuelles, trente minutes.

Valérie quant à elle pratique à son rythme. En présentiel ou en visioconférence, ses séances durent une heure à une heure et quart. Quant aux stages qu’elle propose, il faut compter une heure et demie.

Comment se déroule une séance d’art-thérapie ?

 

Ce type de séance peut se faire en présentiel ou en visioconférence.

Dans le cadre de son travail, Valérie ajuste sa séance en fonction du matériel à disposition chez elle. En visioconférence par exemple, elle s’adapte aux outils que la personne possède chez elle.

Notre praticien de l’expression artistique à des fins thérapeutiques prépare toujours ses consultations à l’avance. Elle commence par demander au patient comment il se sent. Elle évalue ainsi son état et ajuste la séance en conséquence. Elle reste toutefois flexible. Elle se fie à son intuition. Elle peut ainsi modifier ce qu’elle avait initialement prévu. En fin de séance, elle propose au patient de s’exprimer. Quel est le ressenti de la séance et de la création ?

Quel est le coût d’une séance d’art-thérapie moderne ?

 

Dans la région Paca, les tarifs varient entre 40 et 60 euros, voire parfois jusqu’à 75 euros. Valérie propose une consultation individuelle à 50 euros pour du présentiel et 40 € en visioconférence. Les séances ne sont pas couvertes par la Sécurité sociale en raison du manque de reconnaissance de la pratique. Toutefois certaines mutuelles remboursent partiellement les séances d’art-thérapie. Les syndicats mentionnés précédemment travaillent également pour faire évoluer cette situation. Ceci afin d’obtenir une reconnaissance nationale.

Qu’est-ce qu’un médium en thérapie expressive ?

 

Un médium en art-thérapie est un matériau ou un produit utilisé pour créer :

  • un dessin ;
  • une écriture intuitive ;
  • une peinture ;
  • un collage ;
  • un modelage.

Pour le dessin par exemple, on utilise des feutres, des crayons, des pastels, etc. Pour la peinture, de la peinture acrylique ou de la gouache.

En début de séance, Valérie précise souvent, en fonction du thème choisi, quels sont les médiums autorisés.

En début de séance, elle peut proposer un thème ou laisser libre cours à la créativité du patient. Ce dernier choisit alors l’outil qui lui convient le mieux.

création Valerie Lavril

“Libre d’être heureux”. Tableau réalisé par Vamaiyati (pseudonyme utilisé par Valérie pour sa pratique). Posca, vernis colle, stylo. Techniques mixtes avec graffiti Flop, plume de pie, collage.

 

Où peut-on travailler en tant qu’art-thérapeute moderne ?

 

En tant que praticien du mieux-être, vous avez la possibilité de travailler dans divers types d’institutions :

  • EHPAD ;
  • foyers de vie ;
  • ESAT ;
  • associations ;
  • cliniques de santé mentale ;
  • en libéral avec votre propre atelier.

Vous pouvez également envisager de travailler dans des crèches ou des écoles. Le choix dépendra également de votre propre confort et de votre affinité avec les différents publics. Finalement, les possibilités restent infinies dans ce métier.

Les pratiques écologiques en thérapie créative ?

 

L’art-thérapie est-elle une pratique écologique ? Tout dépend en fait des personnes. Lorsque Valérie travaillait en institution, elle avait mis en place un système de recyclage des matériaux. Les participants pouvaient déposer tous les papiers et matériaux utilisés dans une boîte. Cette dernière était ensuite déposée dans une poubelle appropriée.

Notre art-thérapeute récupère des objets et des matériaux. Elle les réutilise dans ses propres créations artistiques et dans sa pratique. Elle essaie d’adopter une approche écoresponsable autant que possible. Cependant, elle reconnait que certaines de ses colles et de ses peintures ne sont pas spécialement respectueuses de l’environnement. Elle travaille progressivement à améliorer cet aspect de sa pratique.

art thérapie et yoga

Stage de yoga – art-thérapie, animé par Valérie Lavril et Mélanie Baracco (photo Mylène Loviconi).

Art-thérapeute : un métier centré sur l’humain

 

Est-ce que le métier d’art-thérapeute est reconnu ?

 

En 2019, L’OMS a reconnu les bienfaits de l’art-thérapie sur le mieux-être des individus. Cependant, la reconnaissance reste limitée. Il existe toutefois des syndicats, tels que :

Ces derniers œuvrent pour la reconnaissance nationale de la pratique et de ses effets thérapeutiques.

Faut-il avoir une compétence particulière pour devenir art-thérapeute ?

 

Soyez rassuré.e si vous n’êtes pas compétent.e en dessin, en chant ou en théâtre. Il n’est en effet pas nécessaire d’être doué.e dans ces disciplines artistiques pour exercer ce métier. Cependant, les exigences peuvent varier en fonction de l’école choisie. Certaines requièrent en effet une véritable expertise artistique.

Ce qui sera toutefois essentiel si vous décidez de faire de l’art-thérapie votre métier :

  • posséder une véritable envie de prendre soin des autres ;
  • enrichir continuellement sa propre créativité dans sa vie personnelle ;
  • jouir d’une éthique professionnelle.

Vous souhaitez vous inscrire dans une école d’art-thérapeute ? Vous devrez présenter un dossier ou un portfolio de vos créations.

Vous possédez une passion pour l’écriture ? Il faudra donc choisir une école qui le pratique. Il est également essentiel de choisir des programmes de formation sérieux. Ces derniers comprenant des matières telles que la psychopathologie ou la psychanalyse.

Le choix final dépendra de votre personnalité. Il est recommandé de rechercher des programmes complets.

Il vous faudra examiner rigoureusement ce que propose l’école en question à la fin du cursus :

  • titre RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) ;
  • diplôme universitaire.

En outre, il faut savoir qu’un titre RNCP permettra de travailler plus facilement en institution. C’est en effet un gage de sérieux.

L’épanouissement personnel dans l’art-thérapie contemporaine : une passion pour l’humain

 

D’après Valérie, ce métier apporte beaucoup de joie. Elle s’émerveille ainsi de la découverte de soi, des prises de conscience que la pratique peut apporter lors d’un suivi. Chaque personne s’approprie l’exercice à sa manière, ce qui rend chaque séance unique. Les liens qui se créent entre le patient et le thérapeute sont précieux. Par ailleurs, accompagner une personne sur son chemin de vie est gratifiant. Elle pense ainsi à des moments très émouvants. Cependant, elle souligne l’importance de maintenir une distance professionnelle afin de préserver l’intimité du patient. La supervision par un autre professionnel compétent est essentielle. Ceci afin de prendre du recul sur sa pratique et d’évacuer les émotions. Ce métier a ainsi fait grandir Valérie. Il lui a appris à devenir beaucoup plus humble. Il nécessite une véritable passion pour l’humain.

Désormais, vous savez tout sur le métier d’art-thérapeute ! Aujourd’hui, Valérie a trouvé sa voie. Elle se sent utile et s’épanouit dans sa nouvelle profession. « Je pense qu’il est essentiel de faire ce que l’on aime dans la vie et de pouvoir partager sa passion avec les autres. » Cependant, elle reste lucide. En effet, son statut d’auto-entrepreneuse en art-thérapie ne lui permet pas de subvenir à ses besoins financiers. En attendant de se faire connaître, elle exerce son ancien métier de gestionnaire clients en parallèle de son activité d’art-thérapie. Nous lui souhaitons ainsi tout le meilleur pour la suite.

Vous voulez rencontrer Valérie ? Vous pouvez la retrouver sur ses réseaux sociaux ou sa page LinkedIn.

Les créations de Valérie sont disponibles à la vente au Centre Ressources d’Aix-en-Provence jusqu’au 22 décembre 2023.

 

Photo de couverture (valérie Lavril) : jeu avec les mots. Dispositif proposé en Séance.

(c) Magali carrière (sugarpopcréation) ; Mylène Loviconi – @mymycoton.

Besoin de retranscrire vos interviews ?

Je peux le faire pour vous ! Cet article a été retranscrit à partir de l’interview audio de Valérie Lavril.