Vous êtes propriétaire d’un musée et vous manquez de visibilité ? Et si vous affichiez le fameux logo M sur votre bâtiment et tous vos documents ? Vous vous demandez pourquoi devenir musée de France et surtout comment ? On vous dit tout et plus encore ci-dessous.

Musée de France : définition

 

C’est une appellation créée en janvier 2002 par l’État. Ce label est attribué à des musées français qui respectent certains critères.

Si vous voulez devenir musée de France, il vous faudra :

🏛️ posséder une collection permanente qui revêt un intérêt public ;

🏛️ assurer des conditions de conservation adéquates et optimales aux artefacts ;

🏛️ organiser vos collections de manière à assurer l’accessibilité au patrimoine culturel et à la connaissance.

 

Sachez que l’on dénombre en 2023, 1 200 musée de France en métropole et en territoire d’Outre-mer. De quoi proposer aux visiteurs de belles sorties dans tout le territoire français.

 

Vous avez dit loi musée ?

 

La loi sur les musées de France, entrée en vigueur le 4 janvier 2002, a redéfini la politique publique en matière muséale.

Cette loi a été adoptée afin d’établir un cadre juridique aux musées français.

Le leitmotiv de cette loi ? La préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel.

En voici les principaux points :

🗝️ créer le label Musée de France ;

🗝️ clarifier leurs missions ;

🗝️ établir les règles de protection des collections ;

🗝️ définir les critères de l’obtention de son label ;

🗝️ encourager les collaborations et les réseaux

🗝️ garantir la transparence des activités muséales et l’accessibilité des collections ;

🗝️ caractériser le statut juridique des musées de France.

Vous pouvez retrouver la loi musée, dans le livre IV et V du code du Patrimoine. En effet, celle-ci y a été intégrée en 2003.

 

Le logotype musée de France

 

Qu’est-ce qu’un logotype ?

D’après le Larousse, c’est une « représentation graphique d’une marque commerciale, du sigle d’un organisme, d’un produit. »

Pour faire plus simple, un logotype est un logo.

Regardez tout autour de vous, il y en a partout ! De la cuisine à vos armoires. Vous en avez même peut-être sur vous. La célèbre marque à la divinité de la victoire, Niké par exemple ;0)

Mais revenons au logotype du musée de France. Le fameux « M ».

Pour la petite histoire, celui-ci a été imaginé par Philippe Apeloig dans le cadre d’un concours en 2005.

informations musée de france

Quelles sont les missions des musées de France ?

 

Quatre missions principales définissent les musées de France :

✔ gérer et préserver les collections à des fins d’études, d’enrichissement et de pérénisation. Ceci pour les générations suivantes ;

rendre accessible au public les collections, quelles qu’elles soient ;

✔ mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion afin d’assurer l’égalité à la culture pour tous et toutes ;

✔ contribuer aux progrès de la connaissance, de la recherche et de leur diffusion.

Comment obtenir le label Musée de France ?

 

Pour obtenir cette appellation attribuée par le ministère de la Culture, voici les critères auxquels vous devez répondre :

🔎 demander le label ;

🔎 s’engager au titre de l’article L.441-2 à respecter les quatre grandes missions des musées de France (voir plus haut) ;

🔎 diriger votre établissement en employant un personnel scientifique, fonctionnaire (conservateur pour l’État et attaché de conservation pour le territorial) ;

🔎 disposer d’un service éducatif, soit en propre soit en réseau ;

🔎 posséder et tenir à jour un inventaire réglementaire des collections ;

🔎 rédiger un projet scientifique et culturel (PSC) afin de définir les grandes orientations du musée.

 

Pour devenir « Musée de France », rien de plus simple. Si vous êtes le propriétaire d’une collection, vous devez adresser votre demande au ministère de la Culture. Le cas échéant, au ministre dont relève le musée ou qui en assure la tutelle.

 

La décision est prise par le ministre de la Culture après avis du Haut Conseil des musées de France.

Quels avantages offrent le label Musée de France par rapport à un musée non labellisé ?

 

Le label Musée de France offre de nombreux avantages par rapport à un musée non labellisé.

En voici les principaux critères :

📝 obtenir une visibilité accrue grâce à la puissance de communication du ministère de la Culture ;

📝 acquérir une signalisation routière spécifique ;

📝 posséder le label et le logo sur ses documents et sur sa signalétique afin d’être reconnu comme Musée de France  ;

📝 recevoir des subventions de l’État pour restaurer des objets, concevoir des expositions, et même créer des emploi dans certaines régions ;

📝 bénéficier, pour les acquisitions, du droit de préemption ;

📝 enrichir ses collections grâce au transfert de propriété des collections d’un autre musée de France.

📝 garantir l’imprescriptibilité et l’inaliénabilité de ses collections ;

📝 tirer parti des collections des musées nationaux comme le Louvre, le Cnap, le Musée d’archéologie national, le musée de Sèvres… Ceci grâce aux dépôts ;

📝 accéder à de formations spécialisées et à des ressources dédiées ;

📝 se faire aider d’un ou d’une conseillère musée pour vous accompagner et vous soutenir.

 

Collection imprescriptible et inaliénable : quezaco ?

 

Le code du Patrimoine stipule que les collections des Musées de France demeurent imprescriptibles et inaliénables. Mais que veux dire vraiment ces mots ?

👉 Un bien imprescriptible est un bien qui sera votre propriété ad viternam, sans limite de temps. Celle-ci protège votre bien culturel.

En effet, si celui-ci est volé et acquis par une personne qui en devient le ou la propriétaire pendant de longues années, il sera toujours à vous. On ne pourra pas vous retirer ce droit de propriété.

👉 Un bien inaliénable est un bien qui ne peut être ni vendu, ni cédé, ni échangé. Il peut cependant être transféré à d’autres personnes publiques, prêté pour une exposition ou déposé (période de plus de trois ans).

👉 Droit de préemption : vous assistez à une vente publique ? Vous pouvez vous porter acquéreur d’un bien culturel vendu avant toute autre personne. À condition de vous signaler en temps voulu.

Attention, vous paierez au prix adjugé. Les enchères peuvent donc s’envoler.

Qui peut être musée de France ?



Vous êtes une petite association ? Pas d’inquiétude. Les musées de France ont des statuts très variés.

Ils peuvent être :

🏛️ musées territoriaux ;
🏛️ établissements publics de coopération intercommunale (Epic) ;
🏛️ associations, quelles que soient la taille ;
🏛️ fondations ;
🏛️ musées nationaux ;

🏛️ institutions muséales en dehors du ministère de la Culture. C’est le cas par exemple du musée de l’Armée (ministère des Armées).

Sachez que les institutions muséales territoriales regroupent la majorité des musées de France en termes de nombre.

Pourquoi devenir musée de France : les différents types de collection

 


Les musées de France possèdent des collections très diversifiées. Être Musée de France ne veut pas toujours dire posséder des biens culturels liés aux beaux-arts ou à l’archéologie.

On recense ainsi des musées qui mettent en lumière des savoir-faire traditionnels, une culture ou des objets liés à une thématique.

 

En voici une liste succincte :

✔ Musée d’art et d’histoire (Meudon) ;

musée Basque (Bayonne) ;

✔ Musée de l’institut du monde arabe (Paris) ;

✔ Musée de la résistance et de la déportation de l’Ain (Nantua) ;

Familistère de Guise (Guise) ;

✔ Écomusée (Savigny-le-Temple) ;

✔ musée international de la Chaussure (Romans-sur-Isère) ;

✔ musée du Papier peint (Rixheim) ;

✔ musée de la Machine à coudre et des Métiers à tisser (Château-Chinon) ;

✔ musée de la Mine (Quinson) ;

✔ musée de la Grande Guerre (Meaux) ;

✔ Musée Alexandre Dumas (Port-Marly) ;

Musée Lapérouse (Albi) ;

✔ Cité de la dentelle et de la mode (Calais) ;

✔ Musée de la lutherie (Mirecourt) ;

✔ Muséum d’histoire naturelle (Rouen) ;

✔ Musée aquarium (Nancy) ;

✔ Musée d’archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye) ;

✔ Musée de la carte postale (Antibes).

 

Notez que les musées qui n’appartiennent pas au ministère de la Culture peuvent également obtenir le label.

✔ Musée de l’homme (Paris : a perdu le label en 2022) ;

✔ Musée de l’armée (Paris) ;

✔ Musée des arts et métiers (Paris) ;

✔ Musée de l’air et de l’espace (Le Bourget) ;

Vous savez désormais presque tout sur la grande question existentielle : pourquoi devenir musée de France ? Alors prêt.e à tenter cette fabuleuse aventure et à faire partie de la grande famille des musées de France ?

Besoin d’une rédactrice spécialisée en art et culture

pour valoriser vos contenus culturels ?